Salle de consommation à moindre risque

Communiqué de Anne Souyris
candidate tête de liste pour les élections municipales à Paris 10e en 2014

EELV 10

Retarder la mise en place de la première salle de consommation à moindre risque dans le 10e est inassumable au regard de la santé des usagers de drogues les plus à risques

« Que le gouvernement suive les recommandations du Conseil d’Etat à la lettre et reporte aux calendes grecques la mise en place de la première salle de consommations de drogues à moindre risque en France – dans le 10e  – serait inassumable en terme de santé, de sécurité et de responsabilité publiques» estime Anne Souyris candidate à la tête de liste des élections municipales de 2014 dans le 10e arrondissement parisien.

« En attendant que le débat avance et que l’ensemble de la gauche prenne enfin ses responsabilités pour abolir la loi de 1970, il y a urgence à agir pour sauver celles et ceux qui, dans le rue, n’ont plus accès à aucune institution et vont au bout du bout sans filet. » estime cette dernière. « Or c’est possible même dans le cadre de la loi de 1970 au titre de l’expérimentation : c’est de cette manière que la politique de réduction des risques a pu voir le jour depuis les années 90 et a sauvé des milliers d’usagerEs de drogues du sida, des hépatites et donc de la mort assurée ».

EELV revendique depuis plus de 15 ans la création d’espaces contrôlés au titre de l’expérimentation admise par la loi de 1970. Ces salles ont montré des résultats très encourageants dans d’autres pays : prise en charge médico-sociale, baisse de la mortalité, chute des agressions dans les quartiers concernés, et baisse de la consommation de drogue. Vancouver en est un exemple. « Le conseil d’État recommande une nouvelle loi. Très bien, mais cela n’empêche aucunement le gouvernement de tenir bon dès aujourd’hui sur l’établissement de la première salle. Expérimenter sert justement à faire le tri entre les peurs qui s’expriment face à l’inconnu, et le chemin qu’il reste à parcourir dans l’intérêt de tous. L’urgence est donc d’aller de l’avant. Le 10e y est prêt » conclue-t-elle.

Remonter